Moi, Grignon ! Général de colonne infernale – Richard Lueil

22,00

Catégorie :

Description

Louis Grignon est sans conteste l’un des plus célèbres criminels de guerre de l’époque révolutionnaire. Son nom, indissociable des tristement célèbres « colonnes infernales », a laissé dans le Bocage vendéen une mémoire de sang et de feu. La littérature historique a longuement recensé ses hauts faits, continuant de nos jours à lui attribuer les pires abominations, souvent à raison, quelquefois à tort, non par désir de tromper le public, mais par la conséquence d’une réputation qui a dépassé le seul cadre des opérations qu’il commanda lui-même. Incarcéré après la chute du régime de la Terreur, il rédigea un mémoire pour sa défense dès la fin de l’année 1794, soit sept mois avant que ne paraissent ceux de son supérieur, Louis-Marie Turreau.

C’est ce mémoire que nous présente Richard Lueil, assorti d’une analyse à la lumière stricte et pondérée des archives, loin des légendes que l’on a souvent attribuées à un Grignon supposé idiot, alcoolique, porté à la violence gratuite, et qui s’avère être, bien au contraire, un militaire de la Révolution assez commun pour son époque. Ce constat, qui transparaît sous la plume de l’historien, rend Grignon plus glaçant encore que tous les crimes commis sous sa responsabilité.